header

> Description détaillée des jauges de type G1

La Jauge G1 est recommandée pour des fissures à lèvres parallèles. Dimensions 140 X 40 mm, épaisseur totale 3 mm, poids 4g, force de traction voisine de 25g. Nous présentons 3 modèles :


La jauge de type G1 :

Elle est blanche
Elle est en PVC extrudé
- épais. platine = 0,7 mm
- épais. tirette = 0,5 mm

Coef. de dilatation linéaire = 7.10-5

C’est la jauge standard.
Elle résiste aux intempéries

La jauge de type G1.1 :

Elle est jaune
Elle est en PVC extrudé
- épais. platine = 0,5 mm
- épais. tirette = 0,5 mm

C’est une jauge réservée aux intérieurs des bâtiments et à poser particulièrement dans les pièces sèches.

La jauge de type G1.2 :

Elle est transparente
Elle est en Lexan pour être discrète et peu visible
- épais. platine = 0,5 mm
- épais. tirette = 0,5 mm

Elle est réservée à des supports nobles :
- intérieurs soignés
- façade en pierre
Elle résiste aux intempéries
Les 3 Jauges Saugnac de type G1 regroupent toujours les deux même concepts :
  • La mesure se fait au moyen d’un vernier au 1/10ème de mm.
  • La fixation est assurée par des auto-adhésifs double face.
Les nouvelles jauges de la famille G1 sont livrées percées de 2 trous de Ø 4 mm. Ces trous facilitent la fixation mécanique par tap-vis sur des supports difficiles sur lesquels l’auto-adhésivité et le collage sont mis en échec.

> Comment lire la jauge au 1/10ème de mm ?

La division supérieure est graduée en mm de 0 à 30 : c’est l’échelle de mesure. La division inférieure est mobile : c’est le vernier au 1/10ème de mm (10 divisions du vernier correspondent à 9 mm de l’échelle de mesure).


Exemple de lecture
Lecture d’une mesure avec décimale (exemple : jauge G1. N°3) :
Le repère du vernier se situe entre deux graduations de l’échelle de mesure. Exemple : entre 13 et 14.

a) Lecture des mm :
Le nombre de mm correspond à la graduation située à gauche du repère du vernier : 13mm dans le cas de figure.

b) Lecture de la décimale :
Rechercher un trait du vernier qui coïncide avec un trait de l’échelle de mesure. Dans le cas de figure de la jauge N°3, la graduation 8 du vernier coïncide avec la graduation 21 de l’échelle de mesure. C’est à dire que la lecture de la décimale est 8/10ème de mm. On lira donc 138/10ème de mm.
> Exemple de suivi

Exemple du suivi de l’évolution des fissures d’un ouvrage fondé sur des argiles sensibles aux variations de teneur en eau.



Après une mise en observation qui a confirmé l’ouverture et la fermeture des fissures, il a été décidé de réaliser un drainage et un trottoir périphérique. La stabilisation de l’ouvrage est intervenue dans les six mois qui ont suivi les travaux.

> Fixation des jauges par tap-vis

Nous recommandons d’avoir recours au collage chaque fois que le support ne présente pas un état de surface favorable à l’auto-adhésif.
Si le collage est mis en échec, nous conseillons d’avoir recours à des fixations par tap-vis.







tap-vis





trou de ø 4 mm dans la jauge





trou de ø 4 mm dans le support
Résultat de la pose avec tap-vis :
Nous recommandons de protéger les jauges posées en des lieux publics : école, magasin, rue… La protection est également fixée par tap-vis :
> Mesurer l'évolution d'une fissure en cueillie verticale ou horizontale

Utiliser une cornière plastique pliable livrée avec les jauges ou une cornière aluminium.

La cueillie fait un angle à 90°. Pose d’une jauge G1 avec cornière plastique :
La cueillie présente des irrégularités. Pose d’une jauge G1 avec cornière plastique et plaque de renvoi :
Pose d’une jauge G1 en cueillie verticale avec cornière aluminium fixée par tap-vis :
Pose d’une jauge G1 sur fissure de rive avec une cornière aluminium :
Paiement sécurisé CBVISAMASTERCARD- Devis en ligne - Paiement par chèque - Mentions légales - Conditions générales de vente